You dont have javascript enabled! Please download Google Chrome!
Sélectionner une page

Voici une liste non-exhaustive des filtres les plus communs, utilisés pour la photo-vidéographie infrarouge. Ces filtres se déclinent selon leur capacité de transmission de certaines longueurs d’ondes du spectre lumineux de la « Zone proche infrarouge » de 700nm-1400nm. Des incursions dans le spectre visible sont opérées pour obtenir des couleurs de base plus vibrantes telles que le bleu et le jaune. Les saturations résultantes peuvent ensuite être retravaillées logiciellement pour finaliser des images avec des répartitions spectrales particulières, communément appelées « fausse couleur ». Néanmoins, la superposition de la longueur d’onde lumineuse du spectre visible avec l’infrarouge produit un effet d’aberration chromatique. Cette dernière impacte de manière substantielle la netteté et le contraste de l’image. Ce phénomène est en rapport avec la quantité et la nature des ondes mélangées qui produisent différentes mises au point en rapport de la longueur d’onde considérée.

Les manipulations d’images infrarouges en pré et post-production telles que l’établissement de la balance des blancs dans la caméra et/ou dans les logiciels dédiés, le mélangeur de couches rouge et bleu et les autres traitements d’image ne font pas l’objet de cet article.

Le filtre infrarouge profond 850nm (Deep BW IR filter) Ce filtre délivre des ciels noir profond et des feuillages d’un blanc immaculé avec des contrastes maximales (effet Wood). La netteté est également à l’apex des possibilités puisqu’il n’y a pas ou prou d’interférence avec le spectre des couleurs visibles due à la distance qui les sépare, ceci réduit considérablement l’aberration chromatique. Comme l’image est capturée en noir et blanc directement dans la caméra, il n’est pas nécessaire de retravailler la photo dans un éditeur dédié à moins que l’on souhaite affiner le look.

Le filtre infrarouge standart 720nm (Standard infrared IR filter) Le filtre infrarouge classique qui permet de timides escapades subtiles dans la couleur bleue. La netteté des images est très bonne avec de jolis contrastes et des ciels profonds (selon l’angle de prise de vue). C’est un très bon choix même si les images ne sont pas aussi colorées qu’avec le filtre de couleur renforcée de 665nm. Les NB sont très beaux avec une gamme tonale étendue.

Le filtre infrarouge « Couleur Renforcée » 665nm (Enhanced Color IR filter) Ce filtre transmet un peu plus de lumière visible rouge. A cause de la fréquence de passage de son spectre de 50% à 665nm, il produit des feuillages jaunes pâles et des ciels bleus clairs plus vibrants que le filtre classique de 720nm. Comme les images qui résultent de cette configuration produisent plus de couleur bleue et jaune, ces dernières peuvent être manipulées dans Photoshop pour créer des photos étonnantes et uniques. Il est possible de mimer l’effet du filtre classique de 720nm en désaturant la couleur jaune du feuillage pour obtenir son look mais avec un ciel d’un bleu plus coloré. Tout comme pour le filtre classique, il faudra préalablement procéder à une inversion des canaux rouge et bleu dans le mélangeur de couches (channel swap). Les images obtenues ne sont pas aussi nettes qu’avec les filtres plus profonds, ce qui est une résultante de l’aberration chromatique.

Le filtre infrarouge « Super Couleur » (Goldie) 590nm (Super Color IR filter) Le filtre Super Couleur laisse passer plus de lumière visible ce qui produit des couleurs les plus vibrantes de toute la gamme des filtres. Il s’agit du filtre qui produit les effets les plus surréalistes. Une fois les conversions des couches rouge et bleues achevées, les feuilles sont d’un jaune doré/orangé et le ciel d’un bleu royal clair. Le NB peut facilement en être extrait, il est par contre moins contrasté comparé aux filtres plus profonds. C’est également le filtre le plus flexible en post-production puisqu’il peut imiter tous les filtres profonds. Plus que le 665nm, il est victime de l’aberration chromatique qui se ressent au niveau de la netteté. Parfait pour les photos paysage, il peut aussi être utilisé en portrait.

Le filtre infrarouge « Super Bleu » Dual-Band 50% 285nm-465nm, 50% 705nm (Super Blue IR filter) Il s’agit d’un filtre très spécial dont la particularité repose sur un principe de double bande passante dont profitent les lumières ultraviolette, bleue et infrarouge. Cette propriété permet d’afficher un ciel d’un bleu naturel déjà dans la caméra et sans devoir effectuer une inversion des couches rouge et bleu. Avec une balance des blancs étalonnée sur une carte grise neutre, il est possible d’obtenir un ciel d’un bleu vibrant et des tons jaunes pour les feuillages très similaire aux résultats du filtre 590nm inversé. Il est également possible d’ajouter un filtre ne laissant passer que la lumière UV pour pouvoir expérimenter la photographie ultraviolette. Par contre, il produit des aberrations chromatiques à la jonction du bleu et du jaune ce qui est dû au décalage des ondes spectrales. Ces « franges » peuvent être rattrapées avec des corrections manuelles et une bonne dose de patience dans Photoshop.

 Le choix du/des filtre(s) infrarouge(s) est, somme toute, une question de goût personnel. J’ai testé tous les filtres présentés ici et je suis impressionné par la qualité des produits LifePixel.

J’aimerais partager une observation au sujet des filtres IR en relation avec des objectifs souffrant de hotspots. J’ai approfondi les tests avec un objectif Canon 24-105 l is f4 monté sur un Canon 5d Mk2 défiltré. Mes conclusions sont les suivantes: plus la focale est courte (24mm) et les diaph fermés (f22) plus le hotspot est présent, ce qui est généralement admis.  Néanmoins, dès 50mm et jusqu’à f7,1 c’est acceptable idem aux focales supérieures. Le hotspot peut également être relativement facilement corrigé sous Camera Raw dans Photoshop.

… et surtout… c’est dans les infrarouges profonds que le hotspot est le plus visible. Il n’est quasiment plus présent avec un filtre Super Color 590nm et a, pour ainsi dire, disparu avec le Super Blue IR.

           Image prise avec le filtre infrarouge standart 720nm

          Image prise avec le filtre Super color 590nm

          Image prise avec le filtre infrarouge standart 720nm

error: Alert: Content is protected !!
8fe4dfabf51cf4d97ebe4663eaa7e960;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;